06/01/2017

5.3.1 Analyses - Luc De Vos, Les quatre jours de Waterloo

Luc De Vos, Les quatre jours de Waterloo, 15-18 juin 1815, éd. Versant Sud,  2002

 

(p.7) À l'heure actuelle, les Belges francophones optent de plus en plus pour le mythe napoléonien. Ils sont à ce point subjugués par l'impérialisme culturel de Paris que seul mon éminent pré­décesseur, feu Henri Bernard, a embrassé la thèse britannique. Certaines têtes chaudes voudraient même faire disparaître le Lion. Un collègue a osé écrire dans le Dictionnaire d'histoire (p.8) de Belgique, publié sous la direction de Hervé Hasquin : « Des Belges participèrent à la bataille de Waterloo, surtout dans les rangs de l'armée française » ! Les Néerlandais et les Belges fla­mands semblent à peine s'intéresser à la bataille de Waterloo. L'armée belge n'a conservé aucune tradition de ces combats titanesques. Il n'existe en néerlandais aucun ouvrage digne de ce nom sur la bataille.

Le nombre de soldats belges ayant combattu au sein des armées présentes sur le site de Waterloo n'a jamais pu être très déterminé. Diverses études ont été entreprises afin de résoudre ce problème mais pour l'une ou l'autre raison, elles se sont tou­jours révélées très partielles. Aujourd'hui, nous pouvons cependant avancer un chiffre qui doit pouvoir se rapprocher de la réalité. Sur les 70 000 soldats présents dans le camp français sur le site même de Waterloo, il semblerait que 1350 «Belges» (dont beaucoup d'officiers) aient pris part à la bataille. Un travail de recherche a également été entrepris pour les unités alliées. Ici, bien plus que pour le camp français, les chiffres avancés peuvent être discutés. André Bikar dément formellement, exemples précis à l'appui, les affirmations de de Bas et de 't Serclaes de Wommersom. Selon lui, les bataillons de Zuid-Nederlanders qui combattirent à Waterloo n'étaient pas composés que de «Belges». L'effectif des unités de Zuid-Nederlanders atteignait le chiffre de 4 315 unités. L'étude de l'ensemble des documents nous amène à penser que le nombre de soldats « belges » au service des Alliés qui semble se rapprocher le plus de la réalité serait de 3 600 unités. Mais rien n'est moins sûr !

 

 

 

(prof. Luc De Vos (KMS-ERM))

01:00 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.